2005 : la taille a été tardive en janvier. L'année a été exceptionnelle sur le plan climatique. Elle a permis de passer l'année sans traitement ou presque. La récolte a été très belle, la vinification sans problème. Nous n'avions pas pris encompte le caractère exceptionnel de cette année là.
L'élevage s'est fait dans des lots de différentes barriques (neuve, un an et deux ans).  Nous n'avons pas voulu dépasser les 30 % de cabernets sauvignon dans l'assemblage ce qui a conduit à faire une cuvée spéciale à 100 % de cabernets sauvignon. La cuvée des Mille et une Nuits, intéressante pour la dégustation et l'anecdote a rencontré ses amateurs. Le manque d'expérience des vendanges et l'abondance de la récolte ne nous ayant pas permis de finir la récolte des merlots, nous avons vendangé 5 rangs de vieux merlots (50 ans) avec une semaine de décalage et les avons vinifiés en tonneau à la main. Ils ont donné la «Cuvée des Anges», qui a elle aussi ses adeptes.
Cette année 2005 nous permet ainsi de comparer les merlots d¹un côté, les cabernets de l¹autre et enfin l'assemblage ! 2006 l'année 2005 nous avait mal habitué, l'année 2006 va nous rappeler que la viticulture n'est pas un long fleuve tranquille. Le printemps très pluvieux, alternant chaleur et humidité ont préparé le terrain au mildiou de l'été. La récolte fut réduite mais les baies qui ont survécues ont pu nous offrir une belle maturité. Le climat difficile pendant les vendanges a fait perdre quelques grappes de plusŠ c¹est une année où nous avons appris ! la nature est cependant généreuse car elle nous a donné un très beau millésime, qui sans arriver à la hauteur du 2005, reste très intéressant. La production aura été très faible : 4000 bouteilles.